Identifier, valoriser, connecter...les ressources "cachées"                                 

A qui s’adresse-t-on ?

Trois types d’interlocuteurs sont concernés, en priorité :

 

1/  Les dirigeants d’ETI (Entreprise de taille intermédiaire) 

Ils ont  à faire face à une évolution rapide de leur entreprise ou des marchés sur lesquels elle intervient. Ajouter à ses talents et ressources de manager une dimension « immatérielle » ou « invisible » peut faire la différence dans les rapports humains et la conclusion, heureuse, de certaines affaires.

 

2/ Les consultants, coachs et autres conseils d’entreprises

Ceux qui sont désireux de sortir des sentiers battus du « consulting à la papa » pour adopter une attitude plus ouverte, plus attentive à l’inattendu qui surgit, plus intuitive aussi sans pour cela renier les bonnes pratiques et les fondamentaux…

 

3/ Les préconisateurs : agences de communication, cabinets de stratégie, influenceurs, organismes consulaires et journalistes spécialisés

 Ils intègrent dans leurs pratiques l’analyse de ces ressources « cachées » ; et en montrent l’intérêt et les limites.

 

Les particuliers souhaitent aussi, quelquefois,  identifier, valoriser et  connecter leurs ressources « cachées », en particulier ceux qui sont en situation de fragilité (départ de l’entreprise, retour de l’étranger, difficultés familiales ou autres, brouillant la perception des avenir possibles…). Une prestation personnalisée de type « coach/connecting » peut alors leur être proposée.